« Je suis chef de cuisine et Worker » : le témoignage de Cédric Grenier

   01 octobre 2019 par My Works

Blog 1

Pourquoi devenir Worker quand on est chef de cuisine ? Nous avons posé la question à Cédric Grenier, un chef qui a décidé de donner du piquant à sa vie professionnelle en devenant indépendant.

 

Bonjour Cédric ! Histoire de faire connaissance, pouvez-vous nous dire quel est le plat que vous préférez manger ? Et celui que vous préférez préparer ?

Hum… Je dirais le gratin de ravioles à déguster et pour ce qui est de la préparation, un classique qui parle à tout le monde : les lasagnes ! Cela paraît simple mais en réalité, ce n’est pas si facile de les réussir.  

 

Pour rester sur l’aspect cuisine, c’est quoi pour vous un « bon » chef ?

 Je dirais qu’un bon chef de cuisine, c’est celui qui sait gérer du personnel. Les rapports humains sont extrêmement importants dans notre métier : au-delà de bien cuisiner, le chef doit savoir s’exprimer pour manager au mieux sa brigade. Cela demande de la patience et de la diplomatie !  

 

Vous êtes devenu chef de cuisine indépendant l’année dernière. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Après 6 ans en tant que chef chez un traiteur, j’ai pris la décision de me lancer en tant que micro-entrepreneur pour gagner en liberté. Là, travailler avec My Works s’est imposé comme une évidence puisque la plateforme permet de mettre en relation des professionnels comme moi et des établissements.

 

Avec 1 an de recul, qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce nouveau statut de « chef Worker » ?

Être chef de cuisine indépendant, c’est la liberté de travailler pour soi, d’être payé à l’heure, et de bénéficier d’une vraie coupure quand on rentre à la maison. Cela permet aussi de voir le métier différemment : on intervient dans différents établissements que l’on va pouvoir aider grâce à notre regard extérieur. C’est une autre implication et un autre rapport, souvent très positif et valorisant, avec les propriétaires d’établissement. Enfin, c’est la garantie de faire de belles rencontres et de sortir de la routine !  

 

Quels bénéfices retirez-vous de cette nouvelle expérience professionnelle ?

Au-delà des avantages matériels que j’ai déjà évoqués, exercer comme chef de cuisine indépendant pour différents établissements m’a permis de grandir professionnellement. Je relativise plus facilement car j’ai une vision plus globale du secteur et je m’énerve moins, c’est tout bénéf !  

 

Quelles sont les qualités requises pour s’épanouir en tant que chef Worker selon vous ?

Je pense qu’il faut avant tout être polyvalent et avoir une grande capacité d’adaptation. J’ajouterais un bon relationnel car ce n’est pas le tout de faire de la bonne cuisine, il faut bien présenter, bien s’exprimer… Ce statut ne correspond pas à tous les profils, car se lancer en indépendant reste une prise de risque. Chacun doit se faire son propre avis même si pour ma part, je suis très satisfait de l’expérience !

 

Pour finir, auriez-vous un resto à nous recommander ?

Bien sûr ! Si je ne devais en citer qu’un, ce serait L’Octave à Vaise, une adresse gastronomique mais sans chichis.

 

Vous êtes chef de cuisine et, comme Cédric, vous voulez bénéficier des offres My Works ?  

 

S'inscrire

Liste par catégorie

Articles par catégorie

Articles récents